Pourquoi les SCPI dans le e-commerce vont-t-elles devenir des valeurs sûres de l’investissement immobilier ?

Publié par Pierre & Placements | 27 mai 2020

La crise sanitaire que nous subissons promet d’impacter le monde du travail. À l’heure de la reprise, de nombreux secteurs d’activités se voient confrontés à la nécessité de produire autrement. Les professionnels de l’immobilier mesurent eux aussi les effets d’une probable nouvelle donne économique. Ils constatent déjà que la période de confinement n’a fait que renforcer l’engouement des Français pour les SCPI. Car s’il n’était pas possible de visiter des biens immobiliers, investir dans ce type de véhicule demeurait à portée de tous. Et malgré les contraintes du cloisonnement chez soi, l’épisode Covid-19 et les évolutions qu’il laisse entrevoir, révèle aussi quelques opportunités. L’après crise pourrait en effet voir s’accélérer le succès des SCPI investies dans le e-commerce, secteur dont on savait déjà qu’il ne cesserait de prendre de l’ampleur.

Rappelons les raisons pour lesquelles, les SCPI ont séduit les investisseurs particuliers

Si les Français ont toujours plébiscité la pierre comme valeur refuge, ils s’orientent de plus en plus vers sa version papier autrement appelée Société Civile de Placement Immobilier (SCPI). Ils considèrent à raison que les avantages de ce placement pallient tous les inconvénients d’une détention en direct.

Comme n’importe quel bien immobilier, une SCPI est un actif décontextualisé des risques inhérents aux marchés financiers. C’est un placement qui offre un rendement récurrent et par conséquent une grande stabilité de revenu. Mais d’autres spécificités le rendent encore plus sécurisant et attractif pour l’investisseur :

  • Souscrire une SCPI permet de bénéficier d’une mutualisation du risque locatif
  • C’est un actif accessible à partir de quelques milliers d’euros
  • Une SCPI se négocie plus facilement à l’achat et à la vente qu’un bien détenu en direct
  • L’investisseur n’est pas confronté à des difficultés de gestion et il bénéficie pour cela de la diligence de spécialistes
  • Des solutions originales d’investissement en démembrement temporaire de propriété ou à crédit demeurent accessibles

Les atouts du e-commerce réitérés par la crise du Covid-19

On le savait déjà, le e-commerce a le vent en poupe. Quelques chiffres sont édifiants. En France, le chiffre d’affaires du secteur a été multiplié par 100 en 20 ans pour atteindre 100 milliards d’euros en 2019 avec une nouvelle progression de près de 12 % VS 2018 (source : FEVAD*). Et toutes les études de marché promettent une progression au rythme de 10 % par an de ce secteur d’activité dans les prochaines années.

capture 3

Les raisons de ce succès sont multiples. Mais il semble bien que désormais l’adoption de nouvelles habitudes de consommation maintienne le e-commerce dans une forte dynamique. La généralisation des livraisons 24 heures contribue très certainement à cet ancrage. Et l’impossibilité de se déplacer pendant la crise du Covid-19 a redonné un peu plus de crédibilité au e-commerce. Dans de telles circonstances, impossible de s’en passer. Les plus réticents au commerce en ligne ont dû convenir qu’il s’agissait d’une solution incontournable et adaptée à l’économie de demain.

Le e-commerce à la croisée d’enjeux économiques et environnementaux

L’essor du e-commerce a pour répercussion de modifier considérablement les habitudes de déplacement des particuliers. Selon une étude commandée par la FEVAD auprès du cabinet ESTIA, un achat en ligne suivi d’une livraison à domicile se traduit en moyenne par une économie de déplacement d’un particulier de 10,9 km. Globalement, le développement du e-commerce permettrait de diviser par 3,5 la pression environnementale liée aux trajets en voiture. Ce constat plaide également en faveur d’une probable progression continue du secteur du e-commerce qui concilie des enjeux à la fois sociaux et économiques, en phase avec les politiques environnementales. Mais en termes d’impact, l’explosion des achats en ligne a aussi eu pour effet de révolutionner la chaîne logistique.

Le développement du e-commerce subordonné à celui de la logistique et de l’immobilier d’entreprise

Au fond, il n’y a rien de très nouveau. Pour commercer, il faut des entrepôts, et cela a toujours été. Le changement tient peut-être à la rapidité avec laquelle des efforts d’infrastructures doivent être accomplis. Car le boom du e-commerce est aussi celui de la logistique et de l’immobilier d’entreprise. Et les perspectives toujours fortes de gains de parts de marché pour les entreprises du secteur des achats en ligne augurent de nombreux investissements immobiliers à venir dans la logistique. Certaines SCPI de rendement sont spécialisées sur cette tranche d’actifs immobiliers qui présentent de nombreux avantages pour un épargnant. La pérennité du e-commerce est un gage de régularité de revenu avec une rentabilité toujours élevée. N’oublions pas que les SCPI ont encore affiché en 2019 une rémunération moyenne de 4,40 %, certaines avoisinant plus de 6%. Mais l’acquisition de parts de SCPI est aussi une solution idoine pour un particulier qui veut investir dans des plateformes logistiques. Il est en effet quasiment impossible d’acquérir seul un entrepôt.En outre, la détention d’un unique bien dans cette typologie d’actifs ne serait pas une bonne stratégie. Mieux vaut investir dans le e-commerce par le biais d’une SCPI dédiée qui permet de répartir ses liquidités sur plusieurs entrepôts.

Les préconisations Pierre & Placements pour investir dans le e-commerce

Chez Pierre & Placements, nous restons ancrés à des convictions fortes en matière d’investissement. Et la diversification demeure notre ligne conductrice. Investir dans le e-commerce nous parait absolument opportun, mais ne doit pas être pour autant l’objet exclusif d’une stratégie patrimoniale. Nous conseillons donc à nos clients d’investir le secteur du e-commerce au sein d’un portefeuille de SCPI mixé dans différentes classes d’actifs immobiliers : immeubles de bureaux, immeubles résidentiels, bâtiments industriels. Fidèles à ces valeurs nous proposons à nos clients la solution « Interpierre France ». Cette SCPI présente l’avantage d’obéir à des règles de diversifications multisectorielles avec une répartition géographique étendue aux grandes métropoles de l’hexagone. Interpierre cumule dans son portefeuille d’actifs des investissements dans le domaine de la logistique et de la messagerie, mais aussi dans le secteur de la santé ou de l’immobilier de bureaux.

Si vous décidez d’acheter des parts de SCPI, il est peut-être préférable que vous vous laissiez guider par des spécialistes de ce type de placement. Cela sera pour vous la garantie d’opérer des choix d’investissement en phase avec vos objectifs. N’hésitez à contacter les conseillers de Pierre & Placements qui sont à votre disposition pour vous apporter tous les renseignements que vous pourriez souhaiter sur la SCPI « Interpierre France ». 

Avertissement Investir en SCPI est un investissement immobilier : il s'agit donc d'un investissement long terme dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis.

*Fédération du e-commerce et de la vente à distance

Article réalisé par Pierre & Placements

Envoyez un message à un conseiller Pierre & Placements